jehad.com profère des menaces contre la France

jehad.com profère des menaces contre la France

Un site islamiste a diffusé mercredi 16 octobre un message qu’il attribue à Al-Qaïda et dans lequel le réseau terroriste d’Oussama ben Laden affirme que l’attentat contre le pétrolier français Limburg au Yémen est un message pour la France et les alliés de Washington.

L’attaque du pétrolier français Limburg, gravement endommagé par une explosion qui a fait un mort le 6 octobre, porte un message politique fort pour les alliés de Washington dans sa guerre et son agression contre la nation islamique, affirme le bureau politique d’Al-Qaïda dans ce communiqué reproduit sur le site http://www.jehad.net.

Ce document, dont il est impossible d’établir l’authenticité, se garde de revendiquer cet attentat et de toute précision sur l’identité des auteurs. L’opération contre ce pétrolier est un message pour la France comme l’avait été pour les Allemands l’opération contre la synagogue en Tunisie où avaient été tués quelque dix juifs allemands (sic), ajoute encore le document.
Le texte fait référence à l’explosion d’un camion-citerne chargé de gaz devant la synagogue de la Ghriba, sur l’île de Djerba, qui avait fait dix-neuf morts le 11 avril.

La frappe contre un objectif économique de cette ampleur a plus d’une signification, ajoute ce texte, soulignant que cela prouve que les efforts militaires, sécuritaires et politiques déployés par l’Amérique et ses alliés pour protéger leurs intérêts stratégiques dans la région ont été vains.
Cela signifie aussi que les moudjahidines ont toujours l’initiative des frappes et la capacité de surprendre l’ennemi, de frapper ses objectifs stratégiques, au moment et à l’endroit de leur choix, poursuit le document.

Deux sites islamistes ont publié lundi dernier un document, dont l’authenticité n’a pu être vérifiée, dans lequel Oussama ben Laden félicitait la nation islamique pour les opérations au Yémen et au Koweit.
L’attaque armée menée le 8 octobre par deux Koweitiens contre des soldats du corps des Marines américains qui menaient des manœuvres sur l’île de Faïlaka, au large du Koweit, avait tué un Marine et blessé un autre. Les deux terroristes ont été à leur tour abattus par des militaires américaines.