In memoriam : Henri Martre nous a quitté…

In memoriam : Henri Martre nous a quitté…

Nous avons le regret de vous annoncer que Monsieur Henri MARTRE nous a quitté.
Ce grand commis de l’Etat, fonctionnaire émérite, coordinateur principal du Rapport du Commissariat Général au plan sur l’Intelligence économique et les stratégies d’entreprises, dit Rapport Martre, émarge désormais au sein du Carlyle Group.
Faute d’échos de la part de l’administration française, sur une démarche stratégique d’intelligence économique, même Henri Martre en est réduit, depuis 1998, a servir des interêts étrangers.
A bon entendeur salut …
Le groupe Carlyle
Le groupe carlyle est un fond d’investissements qui lève des capitaux auprès des institutions financières et des fortunes privées. A partir de son siège situé à Washington DC, le groupe gère plus de 535 investisseurs dans 55 pays.

Parmi les 535 investisseurs on trouvait il ya peu la famille Ben Laden (Saoudi Binladen Group).

Les principaux responsables du Carlyle group

  • Franck C Carlucci
    Ancien Secretaire de la Défense de l’administration Reagan (1987/89) et ancien Deputy Director de la CIA sous le Président Carter.
  • John Major,
    Ancien Premier ministre du Royaume-Uni.
  • Georges Bush Père
  • James baker
    Secretaire d’Etat sous l’administration Bush Père
  • Ramos
    Ancien Président des Philippines.
  • Henri Martre figure dans le groupe en tant que « Europe Partners Advisory Board ».

    L’action du Groupe Carlyle en France

    Le groupe Carlyle a déjà procédé à une tentative de mainmise sur la presse française, notamment sur Le Figaro qui n’a du son salut qu’à la détermination de Serge Dassault.

    Le Groupe Carlyle a par ailleurs tenté d’acquérir la Sogerma (reconversion des avions civils et militaires de transports) et également Thalès SI.

    Conclusions

    Dénoncé par la presse américaine et britannique pour trafic d’influence et même corruption, Carlyle se justifie en assurant « lever des fonds et les investir dans des industries performantes pour réaliser des plus values importantes et les revendre au bout de 3 à 5 ans, soit directement, soit par sortie en bourse. »

    En réalité, cette affirmation est fausse pour les entreprises d’armement et les industries duales. Effectivement Carlyle détient 54% de United Defense qui détient la majorité des parts de Bofors.