La bataille sur l’Internet des Objets (Iot) : Sigfox contre l’alliance LoRa

La bataille sur l’Internet des Objets (Iot) : Sigfox contre l’alliance LoRa

La compétition entre Sigfox et l’alliance LoRa
Plusieurs études rapportent qu’il y aurait à l’heure actuelle 15 milliards d’objets connectés à internet et on estime que le nombre d’objets connectés s’élèvera entre 30 et 50 milliards en 2020. Près d’un tiers d’entre eux devraient être connectés à des réseaux bas débit / longue portée.
Une bataille est engagée entre certains acteurs économiques traditionnels (principalement des opérateurs téléphoniques et des équipementiers) et les nouveaux venus issus du secteur numérique pour la maîtrise de ces nouvelles plateformes de connexion et le partage des revenus liés à leur exploitation.
Cette compétition économique s’est principalement cristallisée autour de l’affrontement entre Sigfox et l’alliance LoRa, qui se caractérise par des stratégies et des conceptions distinctes du marché :
– La société toulousaine Sigfox, pionnière du secteur et leader sur le marché des réseaux bas débits, entend développer son propre réseau mondial et proposer des abonnements tout en s’affranchissant ou en collaborant, le cas échéant, avec certains opérateurs télécoms partenaires.
– L’alliance LoRa, menée par les opérateurs Bouygues Télécom et Orange, favorisant la technologie développée par l’entreprise iséroise Cycleo – rachetée par l’Américain Semtech – mise sur les opérateurs télécoms en place pour développer son réseau.

La double stratégie de Sigfox
Afin de démontrer son avance sur le marché du bas débit IOT, Sigfox communique abondamment sur ses succès commerciaux, les partenariats conclus et la couverture de son réseau. Il s’agit de rallier le maximum d’opérateurs économiques afin qu’ils adoptent sa technologie et son modèle économique tout en soulignant implicitement le retard pris par ses concurrents.
L’annonce de l’entrée dans son capital de Samsung, des opérateurs Telefónica, SK Telecom et NTT Docomo ainsi que les partenariats avec Air liquide, Engie ou OVH participent de cette stratégie.
Dernière annonce en date du 22 mars, le partenariat entre Sigfox et SFR, qui justifie son choix par la couverture du réseau Sigfox et la performance de sa technologie allant même jusqu’à qualifier celle de son concurrent de « ringarde ».
En parallèle, Sigfox doit faire face à une campagne très agressive de l’alliance LoRa qui cherche à la décrédibiliser en l’attaquant sur les limites techniques (moindre qualité de service) et les failles de sécurité de sa technologie.
Pour faire face, Sigfox a adopté un positionnement du faible au fort en se posant comme jeune start-up victime des attaques déloyales de puissants groupes. Le PDG de Sigfox, Ludovic le Moan, accuse ses adversaires de diffamation concernant les critiques techniques tout en affirmant qu’ils utiliseraient des pratiques déloyales afin de dénigrer sa société. Selon ses dires, « ils auraient notamment acheté des mots-clés sur Google pour faire du Sigfox bashing ».
Cette posture de Sigfox vise notamment et avec succès à obtenir le soutien des pouvoirs publics. Ainsi le président de l’ARCEP (régulateur des télécoms) a récemment et assez explicitement accusé certains opérateurs téléphoniques d’entraver la concurrence sur le marché de l’IOT.
L’année 2016 devrait s’annoncer décisive dans cette compétition qui oppose Sigfox à LoRa. A noter qu’encore une fois les opérateurs économiques français n’ont pas su s’entendre pour constituer une filière cohérente et unie.

Sources
MASSON Cyril,  » La bataille des réseaux bas-débit pour l’IoT : Sigfox vs LoRa  » , 11 mars 2016 , disponible sur www.aruco.com/2016/03/strategie-reseaux-iot-sigfox-lora/ .
DUMOULIN Sébastien,  » L’Arcep fait la police dans l’Internet des objets », Les Echos, 22 Février 2016,disponible sur www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/021721965953-larcep-fait-la-police-dans-linternet-des-objets-1202717.php
MANIERE Pierre, « Si les opérateurs mobiles tuent Sigfox, un autre arrivera derrière », La Tribune, 26 Février 2016, disponible sur www.latribune.fr/technos-medias/si-les-operateurs-mobiles-tuent-sigfox-un-autre-arrivera-derriere-553919.html
ARNULF Sylvain, « Sigfox publie ses cartes de couverture pour couper l’herbe sous le pied de ses concurrents », 8 janvier 2016, disponible sur www.usine-digitale.fr/article/sigfox-publie-ses-cartes-de-couverture-pour-couper-l-herbe-sous-le-pied-de-ses-concurrents.N372467
CASSINI Sandrine, « Sigfox, la course de vitesse d’une pépite française », Les Echos, 2 Septembre 2015, disponible sur www.lesechos.fr/journal20150902/lec1_enquete/021282555718-sigfox-la-course-de-vitesse-dune-pepite-francaise-1149838.php
CASSINI Sandrine,  » En signant avec SFR, Sigfox gagne une bataille sur Bougues Télécom », Le Monde, 22 Mars 2016, disponible sur www.lemonde.fr/economie/article/2016/03/22/en-signant-avec-sfr-sigfox-gagne-une-bataille-sur-bouygues-telecom_4888166_3234.html