La campagne de déstabilisation du Qatar

La campagne de déstabilisation du Qatar

 

Un conflit par procuration sur fond de concurrence entre l’Arabie Saoudite et l’Iran pour le leadership du monde musulman

Le 5 juin 2017, trois des six membres du Conseil de Coopération du Golfe (CCG), l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis et Bahreïn, annoncent la rupture des relations diplomatiques avec leur membre partenaire le Qatar, au motif officiel de la violation par ce dernier de certaines conditions en vigueur au sein du CCG, en particulier l’engagement de chaque membre à ne pas soutenir les groupes terroristes se réclamant de l’islam.

 

DossiersurladestabilisationduQatar