L’influence culturelle extérieure de la Chine

L’influence culturelle extérieure de la Chine

La Chine, forte de son statut de deuxième puissance mondiale, affiche son ambition de passer au premier rang devant les Etats-Unis. A cette fin, elle a conçu un soft power qui lui est propre. Depuis plus de 50 ans elle s’efforce de mettre en place des outils au service de sa volonté de puissance basée sur la promotion de sa culture. Cependant cette culture officielle est une construction politique  qui ne suscite pas forcément l’adhésion.

Ce dossier se propose d’identifier et d’analyser les différents leviers culturels utilisés pour élever la Chine au statut de première puissance mondiale. Cette étude s’est donc focalisée sur les processus de réflexions et les outils mis en place par le Parti Communiste Chinois (PCC) dans le cadre de sa stratégie d’influence culturelle extérieure. La première partie présente les concepts mis en place par le PCC et sommes revenus sur l’histoire de la stratégie d’influence culturelle extérieure. La deuxième partie revient sur les moyens d’influence chinois dans les sociétés civiles étrangères. Enfin nous avons analysé la stratégie développée par la Chine au sein des institutions internationales et dans ses relations avec les autres Etats.

Cette stratégie d’influence culturelle rencontre néanmoins des limites. Actuellement le PCC pâtit d’une image négative à l’international. Autre limite importante le décalage entre le discours prônant un monde harmonieux et l’attitude prédatrice chinoise sur le plan économique.

Enfin, l’absence de société civile empêche une efficacité totale du soft power.

Version finale – Influence culturelle de la Chine