Les particularités de l’influence culturelle japonaise

Les particularités de l’influence culturelle japonaise

 

Le Japon a connu une période de développement économique très dynamique du début des 1950 au milieu des années 1980. A la fin de la 2e Guerre mondiale le pays ayant subi de profondes destructions, a mené une politique économique conquérante afin d’accélérer sa reconstruction. Cette dernière s’est appuyée sur un état japonais centralisateur, un triptyque Etat-entreprise-citoyen et une stratégie de raccourci fondée sur la captation de connaissances et technologies existantes. Durant cette période le Japon, préoccupé par sa reconstruction sociétale et économique, ne conduit pas d’actions particulières relatives à son image. Dans les années 1980, les Etats-Unis et leurs alliés ont pris des mesures protectionnistes qui ont affaibli considérablement l’efficacité de l’économie japonaise. Cela a amené l’archipel à connaître une croissance limitée et à une remise en question de son modèle de puissance économique.

Depuis cette crise le pouvoir publique japonais et les entreprises tentent une réorganisation du modèle afin de retrouver leur succès passé. On remarque ainsi une baisse relative de l’influence du MITI au profit d’une répartition plus équilibré entre les différents acteurs. On voit alors apparaître un nouveau triptyque centré sur la production de connaissance nippone et l’investissement autant intérieur qu’extérieur. Ces dernières années on remarque aussi la reprise de contrôle par le pouvoir publique du rayonnement culturel naturellement dynamique de la société civile japonaise par le biais du « Cool Japan ».

 

Lire le PDF : Les particularités de l’influence japonaise