Le rapport de force entre le gouvernement brésilien et la société civile à propos de la forêt amazonienne

Le rapport de force entre le gouvernement brésilien et la société civile à propos de la forêt amazonienne

 

 

L’Amazonie abrite à la fois la plus grande forêt équatoriale et le plus grand réseau fluvial du monde. Cette réserve de biosphère se situe à cheval sur 9 pays et la déforestation qui y est menée à grande échelle (17% de la forêt détruite en 50 ans) représente un véritable fléau pour l’humanité. Cette immense forêt de 5.5 millions de kilomètres² compte de multiples réserves, à destination de la protection de l’environnement mais également envers les populations autochtones, nombreuses dans cette région. Lorsque le gouvernement brésilien a décidé de déclasser de façon coercitive une réserve grande comme le Danemark, les populations locales et les organisations non gouvernementales internationales se sont mobilisées contre cette décision.

Antoine Reverdy

Lire le PDF :

Rapport de forceBrasiliaONG