La bataille pour la première place financière mondiale

La bataille pour la première place financière mondiale

 

Longtemps, la place financière de New York (Wall Street) avait le quasi-monopole dont elle jouissait favorablement face aux autres places. La crise économique de 2007-2008 l’a fortement affaibli, d’autant plus qu’elle était à l’origine des produits financiers subprimes. Ce déclin a bénéficié aux places européennes, notamment celle de Londres et depuis ce temps, se mènent des affrontements très discrets.

Avant de toute chose, il est important d’évoquer les convoitises derrière cette bataille. La première place représente tout de même aujourd’hui environ 350 000 emplois. C’est un levier économique pour la région, en plus d’être gage d’attractivité tant on connait les flux astronomiques (parfois équivalent au PIB de certains pays), qui sont opérés dans les marchés financiers. Force de frappe importante, elle définit ses règles qui seront suivies par les places plus petites et ceci à une échelle internationale. C’est à cet effet, un moyen de pression sur des Etats, du fait que la politique est fortement influencée par la finance, puisqu’elle s’en sert pour guider les réformes économiques.

Yannick Mouafo Pehuie

 

Lire le Pdf : Competitiondesbourseseuropeennes