Analyse de la victoire stratégique de la Corée du Sud sur le marché de l’électronique grand public

Analyse de la victoire stratégique de la Corée du Sud sur le marché de l’électronique grand public

 

La Corée du Sud est le seul pays qui revendiquait jusqu’à présent une doctrine de guerre économique. La politique agressive de Donald Trump l’a en quelque sorte tiré de son isolement sur ce sujet très sensible des relations économiques internationales. La grille de lecture sur la guerre économique est présente en Corée du Sud aussi bien à l’université que dans les administrations concernées par la compétition mondiale. Séoul a vécu une crise politique récente à la suite de la destitution de sa présidente. Les chaebols (cf. note) qui constituent la base industrielle du pays ont été secoués par de nombreuses affaires de corruption. Mais ces épreuves n’affectent pas l’exemplarité du modèle coréen qui demeure aujourd’hui un exemple de réussite dans l’application d’une politique d’accroissement de puissance par l’économie.

Comme le rappellent les auteurs de ce dossier, « son principal attribut de puissance est son avance technologique dans plusieurs secteurs stratégiques d’avenir. Le secteur majeur dans lequel elle s’est imposée est celui de l’électronique grand public. Après avoir été un des leviers de sortie de sa pauvreté, la domination économique sud-coréenne en matière d’électronique grand public sert maintenant de levier d’accroissement de sa puissance dans la sphère culturelle. À l’ère de l’avènement d’une société hyperconnectée, où le marché des objets connectés était évalué à plus de 8 milliards d’objets en 2017 et estimé à quelque 20 milliards à horizon 2020, la dépendance économique aux acteurs de l’électronique grand public est incontournable.La société vit au rythme des usages et innovations imaginées par les entreprises du secteur, dominées par la Corée du Sud. Composants, appareils, contenus : les produits électroniques sud-coréens sont partout et à travers eux, c’est la puissance du pays qui s’exprime et s’impose ».

 

Note : Un chaebol est un ensemble d’entreprises, de domaines variés, entretenant entre elles des participations croisées .

 

Christian Harbulot

 

Lire le PDF : Etude Corée du Sud