L’intelligence économique et l’Union Européenne

L’intelligence économique et l’Union Européenne

 

 

L’Union Européenne s’enlise dans ses méandres bureaucratiques, par faute d’une approche cohérente et concertée sur les questions vitales du rôle attribué à l’information aussi bien sur les questions d’innovation et de développement que dans les rapports de force qui opposent désormais au grand jour les différentes parties prenantes de la compétition mondiale.

L’approche consensuelle de la Commission de Bruxelles a abouti à un « désarmement informationnel » de l’Europe face à ses principaux concurrents. Les vœux pieux du multilatéralisme ressemblent de plus en plus aux déclarations d’intention de la défunte Société des Nations. Le chantage exercé par les États-Unis à propos de l’Iran, s’ajoute au discours  belliciste de Donald Trump à l’égard de la Chine. Désormais, les « somnambules » ne sont plus les pays qui voulaient en découdre avant 1914 mais plutôt ceux qui  n’ont pas encore compris que la guerre économique devient une donnée récurrente des relations internationales.

Nicolas Ravailhe, ancien attaché parlementaire de François Hollande (à l’égard duquel il a pris une certaine distance) et lobbyiste à Bruxelles, nous livre son point de vue sur la manière dont l’Union Européenne pourrait mener à bien une démarche d’intelligence économique de plus en plus nécessaire pour ne pas continuer à s’affaiblir.

 

Christian Harbulot

 

Lire le PDF : Note progamme IE UE France 05 2018