Les attaques des fonds vautours contre les acteurs du monde agroalimentaire

Les attaques des fonds vautours contre les acteurs du monde agroalimentaire

 

 

Le monde agroalimentaire français est touché par une guerre informationnelle à la fois économique, juridique et d’image. Or, ce secteur est primordial pour l’État français. Notre pays a en effet une forte culture agricole. Cependant, l’Europe, la mondialisation et la modernisation de ce secteur clé sont venus embrumer et menacer la vision des acteurs nationaux concernant leur activité. Le manque de sensibilisation des différents acteurs aux logiques modernes de l’information entraine un retard dans la prise en compte des enjeux de cette guerre de l’information et est susceptible de nuire aux intérêts économiques français dans des secteurs stratégiques comme le secteur agroalimentaire.

Cette notion de guerre informationnelle est cruciale dans le monde actuel tant pour les entreprises que pour l’État. Et les fonds activistes, sont des acteurs majeurs dans ces jeux de pouvoirs et de guerre ouverte ou plus clandestine. C’est pourquoi nous proposons d’analyser la méthodologie et la récurrence des attaques des fonds vautours contre les acteurs du monde agroalimentaire à travers des exemples significatifs.

Le sujet n’a d’intérêt que si nous le traitons dans un but pédagogique. Notre objectif étant de faire comprendre aux acteurs du monde agroalimentaire, la mécanique de déstabilisation dont ils peuvent être les cibles et les victimes, en mettant en avant les différentes menaces qui viennent mettre à mal ce secteur. A travers cette étude, nous allons tenter de comprendre les raisonnements, souvent d’ordre économique, qui sont utilisés par les fonds, dit activistes, afin d’atteindre leurs objectifs.

 

Paul Bourdieu, Francine Brocard, Sébastien Rives, Serge Zebe.

 

Lire le PDF : Fondsvautoursetindustrieagroalimentaire