La guerre commerciale dans l’industrie des semi-conducteurs

La guerre commerciale dans l’industrie des semi-conducteurs

 

Le marché ultra fermé et très compétitif des semi-conducteurs est au cœur d’une guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine et s’inscrit dans un contexte international où la micro-électronique joue un rôle clé dans la digitalisation de la société. Face à ce marché et à deux grandes puissances prenant une majeure partie des parts du marché, la France doit se positionner sur de nouvelles stratégies.   La France possède le leader mondial des nanotechnologies ST-Microelectronics ainsi que des entreprises clés comme Soitec avec une technologie de transistor (FD-SOI) très appréciée par le marché des processeurs mobiles chinois.  Ces éléments peuvent lui permettre de se positionner sur le marché et trouver des solutions quant aux problématiques de guerre économique. L’étude porte sur la course mondiale aux nouvelles technologies d’après la question suivante : comment la technologie française des semi-conducteurs fait-elle l’objet de mesures d’ingérence de la part des États-Unis ?

Le processus de fabrication des semi-conducteurs est long, complexe et surtout coûteux puisqu’il nécessite environ 300 étapes pour passer du sable jusqu’au semi-conducteurs. Considérant à présent les technologies misent en œuvre aujourd’hui pour améliorer les performances dans les circuits imprimés on peut d’ores et déjà noter que les semi-conducteurs posent des problématiques majeures qui n’ont pas encore été résolues. On peut par exemple prendre les problématiques soulevées avec les gravures, les fuites d’énergies ainsi que la miniaturisation. Les préconisations du rapport servent à repositionner la France sur un marché complexe et fluctuant. De telles stratégies permettraient à l’industrie française de semi-conducteurs, et plus précisément à l’un de ces leaders, Soitec, de prendre des parts de marché considérables et d’obtenir une place stratégique dans le secteur. Pour autant, cette préconisation n’implique pas de prise de partie de la part de la France dans la guerre économique entre les États-Unis et la Chine. La France profiterait du contexte géopolitique actuel, et des besoins du marché pour devenir un acteur incontournable dans l’innovation et le développement des semi-conducteurs.

 

 

Amélie Aidi, Amélie Gallee, Morgane Kerric, Kaitlyn Bove, Cédric Coulon,  Robinson Modol, Mickael Waseli

 

Lire le PDF : La-guerre-des-semi-conducteurs