Quel bilan tirer sur le multilatéralisme ?

Quel bilan tirer sur le multilatéralisme ?

 

 

Le débat sur la fin du multilatéralisme est relancé en permanence par l’évolution très tumultueuse du contexte mondial. Le dossier syrien à lui tout seul montre les limites du concept. Faut-il en conclure que le multilatéralisme est mort comme Geoffroy Roux de Bézieux, Président du Medef, le fit en 2018.

La pertinence du concept résiste mal au durcissement des rapports de force de nature géostratégique ainsi qu’au retour en force des relations bilatérales.

Ce monde désormais multipolaire implique une révision de la grille de lecture apaisante résultant de la fin de la guerre froide.

Si la recherche de compromis demeure pour l’instant la tendance dominante des relations internationales, les multiples conflits de faible intensité dans les « pays du Sud » et les fissures sociétales qui fragilisent les pays du monde développé contrebalancent largement les visions optimistes sur l’équilibre du monde.

Je tiens à remercier les étudiants de la RIE02 pour cet exercice délicat de remise en perspective.

 

Christian Harbulot

 

Lire le PDF : RIE2-rapport-sur-le-multilatéralisme