Backstage Brexit : comment une chaîne de pubs britannique s’est transformée en champ d’affrontement idéologique

Backstage Brexit : comment une chaîne de pubs britannique s’est transformée en champ d’affrontement idéologique

Ue, Royaume Uni, 2016, Problème, Angleterre

 

Wetherspoon est une chaîne de pubs pour le moins atypique. Ces dernières années, l’enseigne a fait la une de nombreux journaux pour des faits assez inhabituels dans la vie politique et sociale britannique. Lors du référendum sur le Brexit de 2016, la chaîne s’est politisée sous l’impulsion de son fondateur et président Tim Martin. Partisan d’un Brexit « dur » (hard Brexit), à savoir une sortie de l’Union Européenne sans accord, Tim Martin a apporté un soutien financier de 200 000 livres sterling (environ 250 000 euros en 2016) à la campagne pro-Brexit et transformé Wetherspoon en un véritable champ d’affrontement idéologique. Non sans raison, il est accusé d’avoir utilisé son enseigne pour promouvoir sa vision du Brexit et influencer l’opinion de sa clientèle. La nature de ces affrontements informationnels est caractérisée par une volonté distincte de sa part de nuire systématiquement à l’image du camp anti-Brexit (Remainers) en diffusant des arguments de campagne des pro-Brexit (Leavers).

 

Hugo Franses

 

Lire le PDF :WetherspoonetleBrexit