L’encerclement cognitif de la société américaine par les industries agro-alimentaires

L’encerclement cognitif de la société américaine par les industries agro-alimentaires

 

Qu’en est-il de la qualité de l’alimentation aux États-Unis ? Pourquoi les Américains ne s’expriment-ils pas ouvertement pour dénoncer les aliments ultra-transformés proposés par l’industrie ? Sur la base des racines historiques et culturelles des habitudes culinaires américaines, cette étude analyse l’encerclement cognitif des industries agro-alimentaires qui aboutit à un débat pipé et parcellaire et à une population anesthésiée sous la publicité qui les entoure constamment. Avec le concours de Mme Marion Nestle, éminente chercheuse en nutrition, nous avons tenté de dénouer l’imbroglio autour de la qualité de l’alimentation aux États-Unis. Entre lobbying, pressions, marketing massif, collusion avec les chercheurs et les politiques, tromperies sur les étiquetages ou encore création de fausses associations de nutrition, difficile même pour un consommateur averti de s’y retrouver. La France n’est pas épargnée par ce mouvement de contrôle de l’alimentation par des industriels de plus en plus monopolistiques et empêchant toute réflexion sur la question. Il est temps de comprendre les mécanismes qui piègent les Américains pour qu’ils ne se referment pas non plus sur nous.

 

Nicolas Brunet, Edwige Duchemin, Geoffrey Pages-Galdiolo, Ophelia Gavelle, Alexandre Simeray

 

Lire le PDF : Qualité alimentation aux EUA