La tentative russe de reprise en main de son économie de la santé

La tentative russe de reprise en main de son économie de la santé

Russie, Serguiev Possad, Monastère, Othodoxe, Coupoles

Le système de santé russe présente de nombreuses lacunes : dépendance importante aux importations, immaturité des formules produites par les laboratoires nationaux, pénuries de médicaments, couverture parcellaire de la sécurité sociale… Face à ce constat, et prenant conscience de l’enjeu majeur que constitue la santé pour la sécurité nationale, l’État russe a décidé de réagir en dictant successivement des stratégies de santé pour 2020, 2025 et 2030.

Avec le concours de Monsieur Daniel Mathieu, conseiller pour les affaires sociales de l’Ambassade de France en Russie, cette étude analyse les aspects historiques, légaux, marchands et stratégiques de cette reconquête du marché opérée par la Russie. En incitant la production nationale et en encourageant un « patriotisme médical » des médecins, pharmaciens et patients, la Russie a réussi à imposer ses génériques sur son marché, en s’inspirant largement des formules développées par les laboratoires étrangers, et à devenir leader sur des technologies de pointe comme la télémédecine ou l’intelligence artificielle appliquée à la santé. Elle souhaite exporter les médicaments produits vers les pays de l’Union Économique Eurasienne de son « étranger proche », objectif pour lequel elle a stratégiquement positionné ses laboratoires d’État et orienté, par le biais des investissements, les laboratoires privés.

 

Rapport rédigé par Amélie Gallée, Erin Bastien, Chloé Flavigny, Louise Vernhes, Manon Descamps, Paul Peltier, Clément Bertaux, Sophie Casuccini Bonci, Simon Melaine, Edwige Duchemin

Lire le PDF : EconomiesantéRussie