L’Europe et la question franco-allemande

L’Europe et la question franco-allemande

Bâtiment, Drapeaux De L'Union Européenne, Balcon

 

Les rapports entre la France et l’Allemagne structurent le futur de l’Europe continentale, comme ce fut le cas depuis la fin de l’époque romaine. Charlemagne fut un point de convergence dans l’histoire de nos deux peuples. La rivalité entre le royaume de France et le Saint Empire romain germanique a mis fin à cette possibilité.

Pendant plusieurs siècles, la France pensait avoir résolu pour elle-même le problème que lui posait l’Allemagne par l’éclatement d’une certaine forme d’unité stratégique germanique. La guerre de 1870, puis la guerre 1914-1918 et enfin la seconde guerre mondiale ont fait voler en éclat cette vision française d’un équilibre des rapports de force.

En 2020, l’Europe semble au bord du gouffre, désunie, faible par rapport aux Etats-Unis et à la Chine, pas très convaincante pour nouer des alliances avec des pays difficiles tels que la Russie. Sans changement de cap fondamental, l’espace européen sera soumis à une dépendance accrue à l’égard des puissances extérieures, aussi bien sur le plan géostratégique qu’économique, culturel et religieux. La France et l’Allemagne n’ont pas d’autres choix que de se donner les moyens d’un nouveau syncrétisme à inventer de toute pièce.  Et la formule latine Vae victis risque de nouveau de prendre tout son sens à nos dépens respectifs…

Christian Harbulot

Rapport réalisé par  Rodolphe COTTIER, Maxime GHIDUCI, Jérémy SIMON,Benedikt SÜETTER , Nicolas ZUBINSKI
Lire le PDF : RapportEuropeAllemagne