Les questions soulevées par la coopération Chine/Afrique

Les questions soulevées par la coopération Chine/Afrique

Terre, Planet, Monde, Globe, Espace, Planète

 

Il devient ainsi très difficile d’isoler et de mesurer les montants accordés à titre d’aide au développement et leur répartition (entre dons, prêts, annulations de dette, etc). Une difficulté accrue du fait de l’opacité des statistiques. Il convient aussi de rappeler que cet exercice a toujours été très délicat qu’il s’agisse d’une aide chinoise ou occidentale, car aux réunions des donateurs, chaque participant annonce son engagement pour l’année à venir, et la conclusion du forum publie la somme de ces engagements, un résultat qui permet d’apprécier le soutien de la communauté internationale.  Il nous convient d’abord de rappeler que l’objectif chinois dans le déploiement de sa coopération ne répond pas à ceux du millénaire pour le développement (OMD) des occidentaux et autres organisations comme OCDE car ayant toujours jugé leurs approches de paternaliste, mais au nom de la solidarité Sud-Sud, et de partenariat égal à égal bénéfique pour chacune des parties, même si la domination économique et les considérations pragmatiques ont pris le pas sur l’engagement idéologique. Ce qui se ressent même dans les discours de certains officiels chinois où les expressions de partenariat “gagnant-gagnant” font plus échos. Cette nouvelle forme de coopération et particulièrement sous sa forme “ Package Deals “ ou encore “Aide Liée” alimente depuis peu tout les débats et fantasmes sur la coopération sino-africaine, chaque camp essayant de démontrer les limites de l’autre.

 

Calvin Djomo

 

Lire le PDF : AidechinoiseenAfrique