L’industrie métallurgique en France face à la reconfiguration des échanges provoquée par l’épidémie

L’industrie métallurgique en France face à la reconfiguration des échanges provoquée par l’épidémie

Soudure, Soudure Chaude, Travailleurs, Soudeur

 

Le rayonnement français à l’étranger, se retrouve souvent incarné dans l’image de « la dame de fer » parisienne. Ce chef-d’œuvre architectural ne nous intéresse pas pour vanter l’œuvre en tant qu’attraction touristique, mais plutôt car elle est le symbole mondialement connu de la France : une géante de fer. Cet exemple permet de montrer combien l’industrie métallurgique a pu participer au rayonnement français.

Outre le symbole que nous devons à Gustave Eiffel, l’industrie française dans le domaine a su gagner ses lettres de noblesse au fil des siècles, mais elle est de plus en plus affaiblie dans un contexte durci de compétition internationale. Ce domaine d’activités s’est affaibli mais demeure un secteur d’activité économique et stratégique essentiel pour la France. Il englobe notamment à ce jour plus de 40 000 entreprises et emploie plusieurs centaines de milliers 000 personnes.

L’épidémie qui déstabilise une partie de l’économie mondiale relance le débat sur la dépendance et la relocalisation d’activités. Le secteur français de la métallurgie qui a fortement muté avec la mondialisation des échanges est confronté à l’évolution des problématiques de puissance et leurs retombées sur la configuration du marché.

Blumenzak, Bourges, Cambour, Fellrath, Mezou

Lire le PDF : Industriemetallurgique