La nécessité d’une nouvelle pensée militaire dans le domaine de la guerre de l’information

La nécessité d’une nouvelle pensée militaire dans le domaine de la guerre de l’information

Soulèvement, Le Feu, Silhouette, Rampage, Lutte

 

L’Ecole de Guerre française vient de publier un podcast de sensibilisation très utile mais qui révèle aussi les limites de la pensée académique au service du monde militaire. Si David Colon (1), dresse un tableau didactique des nouvelles armes impériales en matière de propagande et et de manipulation de masse dans l’espace numérique, il n’entre pas dans le dur, c’est-à-dire qu’il n’aborde pas les contradictions qui jalonnent le parcours de l’armée française sur un sujet ultrasensible.

Les écrits de Roger Trinquier et de David Galula font encore autorité auprès de nombreux officiers de l’armée française. Mais il manque encore une analyse approfondie de leurs limites. L’évolution du monde actuel souligne la nécessité de poser les jalons d’une doctrine d’emploi adaptée aux besoins d’un pays comme la France. La guerre de l’information par le contenu est résolument tournée vers l’offensive. il est encore temps d’en tirer les enseignements élémentaires.

 

Christian Harbulot

 

Note 1 : David Colon est professeur agrégé d’histoire à l’IEP de Paris, responsable de la préparation aux agrégations d’histoire et de géographie, chercheur au Centre d’histoire de Sciences Po (http://chsp.sciences-po.fr/le-laboratoire).

 

Lire le PDF : Les limites de la pensée Trinquier et Galula