L’expérience Momagri : un cas d’école d’une démarche offensive cognitive dans le domaine de l’agriculture

L’expérience Momagri : un cas d’école d’une démarche offensive cognitive dans le domaine de l’agriculture

Nature, Paysage, Champ, Agriculture, Céréales, Paille

 

L’expérience «  Momagri » (1)  reste en France une des rares démarches d’offensive cognitive qui a été menée pendant plus de dix ans par des acteurs privés pour défendre l’enjeu stratégique de l’agriculture. Ses initiateurs ont été des précurseurs dans ce domaine. L’expérience Momagri a pris fin. Mais elle a muté pour donner lieu à une production de connaissances adaptées au nouveau contexte de guerre économique qui sévit dans le monde agricole. Elle est diffusée par le site Agriculture & stratégie.

Quel sens donne-t-on à l’activité agricole (2), à une époque où l’agrobashing permet à quelques médias de soutenir les végétariens, les altermondialistes, les écologistes et les Vegans ? L’agriculture doit-elle s’organiser en dehors des limites de la sphère commerciale pour entrer dans une guerre informationnelle et défendre un concept vieux comme le monde : le règne animal de l’Homme sur la chaîne alimentaire ?

La représentation sociale de l’alimentation au travers des activités agricoles et agroalimentaires se doit d’évoluer parce que les projections démographiques, climatiques, économiques et politiques en exigent une redéfinition aussi bien en provenance des dirigeants du secteur public, privé que de la population mondiale.

Cette question n’est pas uniquement reliée à une affaire de survie humanitaire, l’agroalimentaire recouvre aussi en elle un enjeu de pouvoir : celui qui nourrit les autres en leur fournissant des matières premières ou des produits finis exerce une forme de dépendance, il peut ensuite s’en servir comme un instrument de domination. Si le défi de Momagri était de réduire les inégalités alimentaires à travers la mise en place d’une politique agricole, alimentaire et internationale alors il faudra peut-être attendre qu’un événement exogène oblige les super puissances à accepter que cette activité si lucrative devienne un bien public mondial.

Métin Talishli,  Anselme Patrick Houlaguélé, Faissoil Soilihi

Lire le PDF : Expérience Momagri

 

Notes

  1. Momagri (Mouvement pour une organisation mondiale de l’agriculture) était un centre de réflexion sur les questions agricoles et alimentaires. Il proposait régulièrement des instruments de politique(s) internationale(s) novatrice(s) en matière d’agriculture.
  2. « Pour la France, prendre à bras le corps les sujets agricoles, c’est aussi l’occasion de mettre en cohérence les axes forts de sa diplomatie : la PAC d’une Europe qui protège, l’agriculture comme dossier opérationnel de la lutte contre le changement climatique et enfin l’agriculture vecteur de la construction de l’ensemble Europe-Méditerranée-Afrique ».

    Propos tenus par Jacques Carles, président de Carles et Associés, et ancien délégué général de Momagri.