Trié par
Étiquette : Japon

L’ONG Sea Shepherd perd une bataille de l’information contre l’industrie de la pêche japonaise

L’ONG Sea Shepherd perd une bataille de l’information contre l’industrie de la pêche japonaise

Fondée en 1977 par le canadien Paul Watson, l’ONG Sea Shepherd Conservation Society (SSCS) s’oppose depuis 2003 à divers acteurs japonais de la pêche aux cétacés, au premier rang desquels l’Institute of Cetacean Research (ICR), une organisation japonaise à but non-lucratif chargée de la coordination des campagnes de pêche à la baleine dans un but officiel de recherche scientifique, l’entreprise Kyodo Senpaku Kaisha Ltd, coordonnant la commercialisation des produits alimentaires issus des baleines pêchées, ainsi que les communautés de pêcheurs…

En lire plus En lire plus

L’économie sud-coréenne est-elle menacée par une guerre de l’information d’origine chinoise ?

L’économie sud-coréenne est-elle menacée par une guerre de l’information d’origine chinoise ?

Après une année 2016 marquée par une agitation sociale sans précédent, hormis celle de 1997, et conclue par la destitution de la Président Park Guen-hye ; le pays du Matin Calme est maintenant en proie à une guerre commerciale dont il pourrait avoir du mal à se relever et qui pourrait bouleverser l’équilibre des forces en Asie du Nord.

La perception de l’enjeu stratégique des terres rares

La perception de l’enjeu stratégique des terres rares

Les « terres rares » sont un groupe de métaux aux propriétés voisines constitué d’un ensemble de dix-sept éléments. Les particularités des différentes terres rares ont permis le développement de nombreuses technologies de pointes. Dans le domaine de l’énergie notamment, l’éolien, la voiture hybride et les ampoules à économie d’énergie dépendent désormais totalement d’elles(1). De même, de nombreuses technologies militaires de pointe reposent sur les terres rares, comme les satellites, les systèmes de guidage, les systèmes de défense antimissile et…

En lire plus En lire plus

Qui s’oppose au repositionnement militaire du Japon ?

Qui s’oppose au repositionnement militaire du Japon ?

Avec l’Allemagne, le Japon est la seconde grande puissance vaincue à l’issue de la Deuxième Guerre mondiale. Après 1945, il confie sa sécurité aux États-Unis. Puis se dote, en 1947, d’une constitution pacifiste qui lui interdit le recours à la force armée lors de conflits interétatiques. La défense de son territoire durant la guerre froide justifiera cependant la création des FAD (forces d’autodéfense).

Catastrophe nucléaire : le Japon victime de son orgueil national

Catastrophe nucléaire : le Japon victime de son orgueil national

Dans les premiers jours de la catastrophe, le Japon était prêt à accueillir un avion de type Antonov transportant du matériel destiné à la centrale nucléaire japonaise de Fukushima. Mais la décision de l’ambassadeur de France au Japon de faire distribuer des pastilles d’iode aux membres de la communauté française a irrité les autorités locales. Le fait de distribuer ces pastilles monte d’un cran le niveau d’alerte nucléaire qui asse de 5 à 6.